Forez : 06.43.47.13.33 - Ondaine : 06.79.52.00.38

contact@reflexo42.com

Arrêter de fumer avec la reflexologie

Pourquoi commence-t-on à fumer ?

 

Peut-être pour faire comme les autres, ou répondre à un état psychologique inhabituel. Mais peut-être tout simplement parce que vous avez essayé et que cette première cigarette en a appelé une autre, puis une autre et ainsi de suite jusqu’à ce que vous deveniez dépendant. Dépendant d’une drogue qui est aujourd’hui qualifiée de drogue dure.

Elle entre dans cette classification car la cigarette contient de la nicotine qui rend dépendant, c’est une substance très addictive. En effet, cette dernière se fixe sur des neurorécepteurs. Le nombre de ces neurorécepteurs augmente au fur et à mesure que vous augmentez votre consommation de cigarettes. Le fonctionnement est le suivant : vous fumez une cigarette, vous saturez, donc comblez les récepteurs. Du temps se passe et vous pensez à en fumer une autre. Ce sont en fait les neurorécepteurs qui vous réclament la dose de nicotine dont ils ont besoin, et ainsi de suite tout au long de la journée.

Cette dépendance correspond à la dépendance physique. Mais il en existe deux autres qui sont les dépendances psychologique et comportementale. Elles sont liées à d’autres facteurs. Ces derniers peuvent correspondre à l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez, à l’état émotionnel mais aussi à ce/ceux qui vous entoure (un café ou une soirée entre amis, une pause au travail, un trajet en voiture, une conversation téléphonique…) et enfin, aux habitudes (la cigarette associée au café, avant un entretien, après avoir accompli quelque chose…) .

Mais aujourd’hui, vous avez décidé, vous et vous seul d’arrêter de fumer, de ne plus être dépendant. Vous êtes motivé mais vous avez des interrogations, des angoisses (prendre du poids, être tendu, nerveux, irritable et peut-être de ne pas y arriver) . Soyez rassuré, avec une excellente motivation et l’aide de la réflexologie vous allez y arriver et vaincre votre dépendance.

Afin d’atteindre votre objectif, la réflexologie va vous venir en aide.

 

 

Arrêter de fumer avec la réflexologie :

 

Tout d’abord, votre réflexologue va vous demander les raisons qui vous poussent à fumer. Une fois le schéma de votre dépendance bien défini, il adaptera en conséquence un protocole de soin.

Effectivement, nous avons vu que la réflexologie agit sur différents systèmes, il faudra donc suivre  le schéma de votre accoutumance.

En général, le premier point sur lequel il faudra s’attarder , est celui du plexus solaire. Celui-ci étant un véritable carrefour du système nerveux, sa stimulation va vous permettre de vous détendre malgré le stress que procure l’arrêt du tabac.

En plus de vous détendre, il va falloir agir sur la désaccoutumance. Pour ce faire, il faut se libérer des toxines que votre corps a stocké. Ainsi, le réflexologue va s’occuper du système digestif avec notamment les intestins, mais aussi le foie. Effectivement, ce dernier a pour rôle entre autre de nettoyer le sang.

Ensuite, en soulageant la sphère O.R.L, on obtient un travail complet afin d’éliminer les substances telle que la nicotine. Une fois débarrassé du stress et de ces substances, il vous sera alors plus facile de passer à autre chose. Il vous faudra certainement plusieurs séances afin d’obtenir les meilleurs résultats, en fonction du nombre d’années de tabagisme et de votre sensibilité à la réflexologie.

 

En conclusion, en agissant sur les troubles qu’engendre l’arrêt du tabac (stress, troubles du sommeil, maux de tête, prise de poids…), la réflexologie est une alliée incontestable de votre démarche. Et ce qui ne gâche rien, c’est une méthode tout à fait naturelle et non invasive ! Votre détermination et la réflexologie ont toutes les chances de vaincre le tabac.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *